> Mon chat - Au quotidien > Les soins au quotidien
Les soins au quotidien

Les yeux
À quelle fréquence dois-je nettoyer les yeux de mon chat ?

Si le chat est un animal très propre, il est possible que certaines impuretés, telles que des poussières, du pollen ou encore des corps étrangers, irritent ses yeux sans qu’il puisse s’en débarrasser. 

 

Afin de les éliminer, il sera donc nécessaire que vous nettoyiez vous-mêmes ses yeux dès que vous constatez une gêne.

Comment nettoyer les yeux de mon chat ?

Pour un nettoyage optimal, l’idéal est d’utiliser une compresse ou, à défaut, un morceau de papier essuie-tout ou un mouchoir, que vous imbiberez de sérum physiologique ou d’une solution de lavage oculaire à usage vétérinaire.

  • Placez-vous derrière votre chat et mettez votre main sous son menton. 
  • Avec la compresse imbibée de sérum physiologique, humidifiez les sécrétions qui se trouvent autour de l’œil afin de les ramollir et décoller plus facilement. 
  • Essuyez ensuite son œil en effectuant un mouvement allant de l’angle interne (près du nez) vers l’angle externe (en direction de la tempe). 
  • Changez de compresse pour le second œil.

 

Pour les sécrétions situées sur l’œil, procédez par irrigation : 

  • Maintenez la tête de votre chat légèrement inclinée vers l’arrière.
  • Décalez légèrement la paupière supérieure pour garder l’œil ouvert et déposez quelques gouttes de sérum physiologique sur l’œil afin de ramener les sécrétions dans l’angle interne. 
  • Utilisez ensuite une compresse imbibée pour les retirer, en allant toujours de l’angle interne (près du nez) vers l’angle externe (en direction de la tempe).
Quels signes peuvent m’alerter d’une affection oculaire ?

N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire si vous remarquez :

  • un écoulement purulent qui dure plusieurs jours ;
  • que votre chat manifeste une douleur subite ;
  • qu’il maintient son œil fermé.

 

Avant de vous rendre chez votre vétérinaire, nettoyez l’œil de votre chat avec du sérum physiologique ou une solution de lavage oculaire et recouvrez-le d’une compresse.

Les oreilles
A quoi ressemble le conduit auditif de mon chat ?

Le conduit auditif du chat se présente sous la forme d’un « L » : une partie verticale fait un angle droit avec une partie horizontale orientée vers le crâne et terminée par le tympan. 

 

Cette forme particulière provoque une accumulation de cérumen au fond de l’oreille et cause une mauvaise aération, ce qui, dans certains cas, peut être à l’origine d’otites ou d’infections.

La forme spécifique du conduit auditif du chat fait qu’il est impossible de blesser le tympan lors d’un simple nettoyage.

À quelle fréquence dois-je nettoyer les oreilles de mon chat ?

Un nettoyage une à deux fois par mois suffit, de façon à voir rapidement s’il y a une modification de la couleur ou de l’odeur du cérumen.

Comment nettoyer les oreilles de mon chat ?

Pour un nettoyage efficace des oreilles de votre chat, procurez-vous une lotion spéciale de lavage auriculaire que vous pourrez trouver chez votre vétérinaire ou en pharmacie. Une telle solution permettra de dissoudre le cérumen sans agresser l’oreille. 

 

Comment procéder ?

  • Introduisez tout d’abord l’embout de la solution verticalement dans le conduit auditif, en tirant bien sur le pavillon (cela permettra de déplier un peu le conduit), et versez le produit. 
  • Massez ensuite doucement la base de l’oreille afin de bien répartir le produit jusqu’au bout et de décoller le cérumen, les poussières et les saletés qui y stagnent. 
  • Enfin, avec une compresse ou un morceau de coton, récupérez tout ce qui s’est décollé. Au besoin, si les oreilles sont bien sales, répétez plusieurs fois.
  • Pensez également à nettoyer l’embout du flacon entre chaque oreille, afin de ne pas transmettre d’infection ou de parasites de l’une à l’autre.
  • Si vous constatez la présence de poils dans les oreilles, il faudra les retirer car ils gênent l’aération du conduit et le nettoyage naturel de celui-ci. Si vous craignez de faire mal à votre chat, essayez plutôt d’épiler par un mouvement de torsion du poil. Cependant, si vous ne vous sentez pas à l’aise, n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire.

Pour le nettoyage des oreilles de votre chat, les cotons-tiges sont à éviter car vous risqueriez de perdre l’embout en coton au fond du conduit auditif. Si votre chat est très calme, vous pouvez utiliser le coton-tige pour nettoyer délicatement les replis cartilagineux du pavillon, où s’accumulent souvent poussières et débris.

Quels signes peuvent m’alerter d’une affection auriculaire ?

Si vous remarquez les signes suivants chez votre chat, commencez d’abord par réaliser un ou deux nettoyages approfondis du conduit auditif et rendez-vous chez votre vétérinaire si les symptômes persistent :

  • Lorsque les oreilles de votre chat vous semblent irritées.
  • Si la peau est rouge.
  • En cas d’abondance de cérumen.
  • Si vous constatez que votre chat se gratte souvent l’oreille ou penche la tête.

Si le cérumen est purulent, noirâtre, ou nauséabond, consultez votre vétérinaire car il s’agit probablement d’une infection (otite infectieuse ou parasitaire) ! 

Le pelage
Pourquoi prendre soin du pelage de mon chat ?

Très propres, les chats consacrent un tiers de leur temps de veille (lorsqu’ils ne dorment pas) à leur toilette ! Pourtant, qu’ils aient le poil long, court ou pas de poils du tout, il est fortement conseillé d’entretenir régulièrement leur pelage. 

 

En effet, même si la plupart des chats se débrouillent très bien tout seuls, il est possible que votre animal ait, à un moment donné, besoin de votre aide pour cette tâche. Par exemple :

  • les vieux chats souffrant d’arthrose ;
  • les animaux malades ou accidentés ;
  • les chats obèses. 

De plus, lorsqu’un chat ne fait plus sa toilette correctement, des nœuds risquent de se former dans son pelage, sa peau risque de ne plus respirer correctement et des affections cutanées peuvent apparaître (irritations, macérations, voire infections bactériennes).

Comment prendre soin du pelage de mon chat ?

Pour bien entretenir son pelage, commencez tout d’abord par régulièrement le brosser :

  • Si votre chat a des poils courts, un brossage hebdomadaire est suffisant. Utilisez également une brosse douce, un gant de caoutchouc ou une peau de chamois afin d’éliminer les poils morts, stimuler la circulation sanguine et les glandes sébacées situées à la base des poils ainsi que de lustrer le pelage tout en tonifiant la peau.
  • Votre compagnon a des poils mi-longs ? Nous vous conseillons alors de le brosser deux à trois fois par semaine.
  • Chez le Persan, à poils longs, le brossage sera quotidien et vous pouvez également compléter le soin en lui passant un peigne en métal sur le pelage.

En période de mue, il peut être intéressant d’augmenter la fréquence des brossages afin que votre chat n’ingurgite pas trop de poils lors de sa toilette (ce qui peut occasionner des troubles digestifs).

 

Non négligeable, un petit coup de brosse permet aussi de diminuer la quantité de poils dans votre foyer et, s’il est pratiqué dès le plus jeune âge, peut devenir un beau moment de complicité et d’échange avec votre animal.

Que faire en cas de nœuds ?

Vous remarquez des nœuds dans le pelage de votre animal ? Sachez que ceux-ci empêchent la peau de respirer et favorisent la formation de pellicules, l’installation de parasites ou les infections cutanées. Il est donc indispensable de les éliminer. 

 

Si la brosse ou le peigne n’en viennent pas à bout, munissez-vous de petits ciseaux à bouts ronds afin de les couper à la base (sans entailler la peau !).

Est-il nécessaire de donner un bain à mon chat ?

C’est bien connu : les chats détestent l’eau ! Pourtant, et bien qu’ils fassent leur toilette chaque jour, un bain s’impose dans certaines situations :

  • Pour les chats « nus » (Sphynx, Donskoy), qui sécrètent beaucoup de sébum.
  • Pour certains chats à poils longs.
  • Pour des chats aventureux… qui rentrent d’une longue escapade couverts de boue.

Si votre chat accepte le contact de l’eau :

  • Placez-le tout d’abord dans la baignoire.
  • Commencez par mouiller son poil avec de l’eau tiède.
  • Massez ensuite son pelage avec un shampoing adapté. 
  • Rincez bien jusqu’à élimination du produit.
  • Enfin, enveloppez votre chat dans une serviette et massez-le doucement pour le sécher.
  • Terminez par un petit brossage. 

Si votre chat n’accepte pas le contact avec l’eau, passez-lui simplement un gant mouillé sur le corps ou optez pour du shampooing sec spécialement conçu pour nos petits félins.

Le saviez-vous ? Le pH de la peau du chat est différent du nôtre. Il est donc primordial de toujours laver votre animal avec des produits adaptés, au risque de lui provoquer des problèmes cutanés. Attention : un shampooing doux pour nous ne l’est pas forcément pour nos chats !

Quel est le rôle de l’alimentation dans l’entretien du pelage de mon chat ?

L’entretien du pelage se travaille aussi de l’intérieur ! L’alimentation a donc un impact essentiel sur la beauté et la santé du pelage de votre chat. 

 

En cas de mauvaise alimentation, le poil peut être terne, sec et chuter en masse. Un bon apport en protéines, en vitamines ainsi qu’en acides gras essentiels permettront de préserver le pelage de votre animal. 

 

Si vous remarquez une chute anormale de poils, surtout localisée, consultez directement votre vétérinaire !

L’hygiène bucco-dentaire

Pourquoi est-il important de prendre soin de la bouche de mon chat ?

De manière générale, nous nous soucions de l’hygiène bucco-dentaire de notre animal en cas d’haleine incommodante ou de dents abîmées et douloureuses. Or, pour qu’un chat puisse « mordre la vie à pleines dents » le plus longtemps possible, il est important de se préoccuper de sa santé bucco-dentaire, et ce dès son plus jeune âge.

 

En effet, les bactéries qui se trouvent à l’état naturel dans la salive s’agglomèrent à la surface des dents et y produisent différentes substances qui forment une pellicule sur les dents : c’est la plaque dentaire

 

Petit à petit, la pellicule s’épaissit, s’insinue sous la gencive et fait apparaitre le tartre. C’est dans celui-ci que sont concentrées un grand nombre de bactéries à l’origine de l’odeur particulièrement désagréable de l’haleine de votre chat.

Quels sont les dangers du tartre ?

En s’insinuant sous la gencive, le tartre provoque son irritation. Cela conduit à une gingivite, visible sous la forme d’un liseré rouge à la jonction de la dent, qui s’accompagne parfois de saignements. Si la maladie se développe, elle peut entraîner une douleur constante et un déchaussement des dents, rendant difficile la prise de nourriture. 

Comment se débarrasser du tartre ?

Une fois que le tartre est installé, seul un détartrage aux ultrasons, effectué par votre vétérinaire sous anesthésie générale, s’avère efficace. Les vibrations décollent et disloquent le tartre et un jet d’eau continu l’évacue, tout en évitant l’échauffement des gencives. 

 

Si des mesures préventives ne sont pas prises, le tartre reviendra très vite s’accumuler et il faudra recommencer l’opération (en moyenne tous les 2 à 3 ans).

Comment prévenir l’apparition de tartre ?

L’action la plus efficace pour prévenir la formation de la plaque dentaire et du tartre est l’action mécanique.

 

L’idéal est de pratiquer un brossage régulier (1 à 2 fois par semaine), auquel il vaut mieux habituer votre animal dès son plus jeune âge. 

 

Pour ce faire, procurez-vous un dentifrice spécialement conçu pour les chats et effectuez le brossage :

  • soit avec une brosse à dents souple spéciale, 
  • soit avec un doigtier (capuchon de caoutchouc présentant des aspérités).

 

Diverses autres solutions, telles que des poudres à mélanger à la nourriture ou des friandises spéciales, permettent également de retarder la formation de tartre. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire !

Le saviez-vous ? Afin de prévenir le tartre, une alimentation à base de croquettes plutôt qu’à base de pâtées (humides) est préférable !

BE-NON-20010002
Contactez-nous

Rejoignez la communauté ! Rendez-vous sur notre page Facebook pour faire le plein de trucs, astuces et conseils pour la santé et le bien-être de vos animaux ! 

Des questions, remarques ou suggestions ? 
Envoyez-nous un message via Facebook.