> Mon chien - Au quotidien > La reproduction
La reproduction
A quel âge commencent les premières chaleurs de la chienne ?

L’arrivée des premières chaleurs, qui indiquent la période propice à la reproduction, varie en fonction de la race de votre chien. Elles peuvent débuter à l’âge de 6 mois pour les races de petite taille ou se faire attendre jusqu’à 18 mois pour les chiennes de plus grande taille.

Comment se déroule la période de chaleur chez la chienne ?

La chienne connait en moyenne deux périodes de chaleur par an, généralement au printemps et en automne. Là encore, la fréquence peut varier d’une race à l’autre allant de 150 à 300 jours d’intervalle entre deux périodes de chaleur.

 

Chez les chiennes, les chaleurs durent en moyenne 3 semaines, avec deux moments distincts :

  • La période pro-œstrus durant laquelle la femme attire les mâles mais refuse généralement l’accouplement. Celle-ci dure environ 10 jours et se remarque par un gonflement de la vulve et des pertes sanguines. A cette période, la chienne ne peut être fécondée.
  • L’œstrus qui dure également une dizaine de jours. Durant cette phase, les pertes sanguines diminuent et la femelle accepte l’accouplement du mâle. L’ovulation se produit généralement deux jours après le début de l’œstrus, donc après le début de l’acceptation du mâle. A ce moment, la chienne peut alors être fécondée et tomber enceinte.

Compte-tenu de la diversité des comportements et de la variabilité d’un individu à un autre, il n’est pas toujours facile de trouver le moment le plus propice à la fécondation. Pour éviter tout heureux événement non-souhaité, veillez donc à ne jamais laisser votre chienne en présence de chiens non castrés.

Quel est le « bon moment » pour faire faire des petits à ma chienne ?

Si vous souhaitez faire reproduire votre chienne, il est recommandé d’attendre qu’elle ait eu une première fois ses chaleurs. 

 

Une fois le mâle choisi, l’idéal est de laisser les deux chiens ensemble entre le 11e et le 14e jour après le début des chaleurs de la chienne, période correspondant à l’ovulation. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, prévoyez si possible deux à trois rendez-vous à intervalles réguliers durant ce laps de temps.

Comment se déroule l’accouplement chez les chiens ?

L’accouplement débute après une petite parade amoureuse durant laquelle le mâle renifle la vulve de la chienne. L’acte à proprement parler dure ensuite environ une vingtaine de minutes : le mâle monte la femelle et, une fois rentré en érection, celui-ci se retourne, se plaçant ainsi dos à dos avec la chienne. Lors de cette phase, appelée « nouage », l’accouplement se poursuit et il est très dangereux de vouloir séparer les deux animaux. Ceux-ci se détacheront de manière naturelle dès que l’acte arrivera à sa fin. 

 

S’il est parfois possible que le nouage n’ait pas lieu, et que donc les chiens ne restent pas « collés », sachez que cela ne signifie pas forcément l’échec de la saillie.

Le saviez-vous ? Lors de la saillie, il est préférable que ce soit la femelle qui se déplace chez le mâle afin que ce dernier soit sur son territoire et se sente ainsi en pleine possession de ses moyens.

Quelle est la durée de la gestation chez la chienne ?

La gestation chez la chienne dure, en moyenne, entre 54 et 70 jours. La seule manière de déterminer la durée approximative est de compter les jours à partir du 1er accouplement.

Quels signes indiquent que la mise-bas approche ?

A l’approche de l’arrivée des petits, la chienne peut devenir nerveuse ou gémir. Il se peut qu’elle se promène dans la maison de manière frénétique. 

 

Chez certaines femelles, cela pourra se remarquer par une baisse d’appétit, voire un refus de manger, dans les dernières 24h.

Comment se déroule l’accouchement ?

De manière générale, l’accouchement se déroule de manière naturelle, sans complications. N’hésitez cependant pas à rester auprès de votre chien durant cette grande étape.

 

La chienne expulsera les chiots de façon régulière, à la suite de quelques contractions. Après la naissance d’un chiot, la chienne le prendra directement en charge et le léchera afin de le stimuler à respirer. Elle brisera également le sac placentaire qui le recouvre afin de le sécher et coupera le cordon ombilical avec ses dents. 

 

Demandez conseil à votre vétérinaire en cas de doutes ainsi que pour le suivi de votre chienne et de ses petits après la mise-bas. 

BE-NON-191200035
Contactez-nous

Rejoignez la communauté ! Rendez-vous sur notre page Facebook pour faire le plein de trucs, astuces et conseils pour la santé et le bien-être de vos animaux ! 

Des questions, remarques ou suggestions ? 
Envoyez-nous un message via Facebook.